27/02/2007

fermer les yeux et puis fin

C'est facile. Trop facile. Regarder sans voir. J'ai gagné. Une victoire éphémère. Les lumières noires. Des lueurs dans les pleurs. Dégoutée de tout. Des sanglots étouffés. Des rires oubliés. Je suis mal. C'est cette saloprie qui me tue. Je ne veux pas pleurer. Ca fait longtemps. La pudeur des larmes. Peur de montrer son coeur. De se dévoiler. Dans une marre de sang. C'est pas mieux. Des gouttes rouges. Mes pleurs à moi. Prendre des médicaments. C'est des conneries. C'est une blague. Ca me tue encore plus. C'est un mal qui grandit. En dehors de toutes limites. Arreter de se voiler la face. Fermer les yeux et puis fin.

00:13 Écrit par un petit ange triste dans abstrait | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.