15/02/2007

pleurer et puis fin

Copie de allumeruneampoule

J'ai perdu. Ma fièrté en a pris un coup. Je ris de moi. Fallait si attendre. Trop arogante. Trop moi. Je ne supporte pas. Un combat de perdu. Ca fait mal. Encore des mots. Ceux qui blessent. L'être humain aime les employer. Alors qu'ils font souffrir. Ils peuvent tuer. J'ai envie de mourir. Creuver comme un rat. Oubliée par les autres. Une fille parmi d'autres. Une fille qui a mal. Peut-être pas plus qu'une autre. Mais qui s'enfonce plus encore. Qui veut pas remonter. Qui a plus d'espoir. J'ai envie de pleurer. Jeudi. Ca sonne faux. Ca sonne vrai. Ca sonne quoi? Et il y a lui le Jeudi. J'aime bien ce jour. Avec lui. Une heure seulement. Et pourquoi il a dit ça? Pour se moquer. Il se souvient encore? Non. C'était juste comme ça. Ca lui a pris. De me dire ça. C'est pas important. Mais c'est déjà quelque chose. Je stresse. Vendredi. Je le vois aussi. Juste une heure. Pas deux. Envie de l'embrasser. A chaque instant. Pourquoi il était encore plus beau aujourd'hui? C'est moi qui rêve. C'est moi qui hallucine. Il existe? Et oui. Hélas ou heuresement? Il peut pas comprendre. J'aurais aimer lui parler. De mes prôblèmes. De moi qui l'aime. De la drogue. De eux qui meurent. De moi qui meurt. De ma trop grande fièrté. De ce mal qui me ronge. D'avoir encore une fois perdu. Et cette envie de pleurer. Mais je me la ferme. Se taire. Il veut pas m'entendre. Pourtant un prof c'est fait pour aider les élèves. Mais lui il est jeune. Il le sait peut-être pas. Il le veut peut-être pas. Il me veut pas. Il ne m'aime pas. Mais c'est normal. Il ne peut pas. Et moi je ne devrais pas. Pleurer et puis fin.

22:06 Écrit par un petit ange triste dans abstrait | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.